Le congre est un poisson marin particulièrement gros, mais qu’on peut encore pêcher à la canne avec un leurre. Découvrez comment en attraper un digne de figurer parmi vos trophées… de pêche.

Congre et anguille : savoir faire la différence

On peut facilement confondre le congre avec son cousin serpentiforme l’anguille. Les similitudes sont nombreuses, mais voici les principales différences. Premièrement, pour le congre, les yeux sont plus grands, insuffisant à déterminer si l’on n’a pas un autre poisson pour comparer. Dans ce cas-là, il faut observer la nageoire dorsale qui débute juste au niveau des pectoraux pour le congre. La forme de la bouche est toutefois la plus remarquable chez ce poisson. La partie supérieure de sa mâchoire est proéminente, tandis que chez l'anguille, c'est l'anguille qui hérite de cette particularité.

Le congre peut atteindre plus de trois mètres à l’âge adulte pour un poids avoisinant les 60 kg. Un tel spécimen ne peut être attrapé qu'à bord d'un bâteau ou d'un navire de pêche équipé d'équipements de remontée en grande profondeur. Attraper un congre de plus de 50 kg reste malgré tout très rare. La taille des prises les plus fréquentes est comparable à celle des grands poissons d'eau douce, comme la carpe et le brochet. 

Le congre est un adversaire féroce et redoutable. C’est un poisson très agile et puissant. Avoir une telle prise au bout de sa ligne est gage de sensations fortes et inoubliables. C'est pourquoi la pêche du congre au leurre exige beaucoup de préparation, une excellente compréhension de ses mœurs et des équipements adaptés et bien montés.

De quel matériel avez-vous besoin ?

Dans un premier temps, il vous faudra une canne très solide. Un modèle surf-casting de 4,20 m et d'une puissance minimale de 200 gr est très recommandé. Vous  serez ainsi mieux armé pour faire face aux coups de têtes et aux rushs de ce poisson. Ce dernier n'hésite pas à se ruer sur le pêcheur – pour le mordre, bien sûr – lorsqu'il se sent menacé. Une matraque suffisamment longue et solide pourrait vous être utile pour vous protéger et étourdir votre proie. Equipez votre canne d'un moulinet de taille 6000 voire plus, doté d'une ligne de 40/100 au minimum. Les tresses, fluorocarbone et autre nylon offrent des résultats mitigés face à cette proie des plus redoutables. Les professionnels utilisent en majorité un câble en acier, qui résiste beaucoup mieux aux morsures de cette bête des mers. Ajoutez-y un hameçon ultra-résistant, de taille 4/0 ou 5/0, et vous êtes prêt à affronter même le plus féroce des congres. Enfin, pour vous protéger de ses mâchoires, apportez une solide pince en acier.

Quels leurres pour attraper le congre ?

 

Et il faudra disposer d’appâts suffisamment attrayants pour susciter l’envie chez le congre. En général, les appâts naturels comme les petits poissons, têtes de calamar et crustacés,rapportent le plus de touches. Néanmoins, vous pouvez faire des économies substancielles en utilisant des leurres. Les leurres souples font l'unanimité chez les pêcheurs sportifs qui ont eu la chance de batailler ferme avec cette proie redoutable. Cela n’empêche pas l’usage de leurres durs.

Les leurres faciles à animer, avec une bonne tenue en profondeur, sont les mieux adaptés à la pêche du congre. Si le poisson ne mord pas et reste en observation, animez l'appât en jigging ou en walking the dog. Faites régulièrement des pauses pour observer sa réaction, avant de recommencer. Si vous n'avez aucune touche après plusieurs lancers, changez de leurre.

 

À quelle période pêcher le congre au leurre ?

Le congre se laisse attraper pendant toute la saison. Les chances sont néanmoins plus grandes en été, mais même en hiver, on en rencontre toujours.

Il est rare d’attraper le congre en pleine journée. Ce poisson sort principalement la nuit pour chasser. C’est surtout au crépuscule qu’on a le plus de chance de capturer un congre. Pendant la journée, il se cache dans les recoins sombre tout au fond de l'eau, dans les failles et les épaves de bâteau. Il y est quand même actif, guettant les petits poissons et autres crustacés qui s’aventurent trop près de son trou. Faites un repérage au préalable avec un sondeur et un GPS pour localiser le poste de pêche idéal.

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.