La pêche au brochet est une activité à la fois sportive et cérébrale. Poursuivre ce gibier relativement furtif demande un minimum de compréhension de ses habitudes, mais pas que. L'utilisation de bons leurres et de bons équipements est aussi essentielle.

Pêcher le brochet au leurre : le choix de l'endroit

Le brochet aime frayer dans les eaux riches en planctons et en algues, des endroits toujours fourmillants de vie. Il préfère donc les zones plutôt bien dissimulées et calmes où il peut trouver de poissons-fourrages. Dans les zones de pêche en eaux claires, vous obtiendrez facilement des touches en prospectant la berge la plus exposée au vent. Le brochet aime aussi se dissimuler dans les virages et près des piles de ponts. Ces eaux sont très fréquentées par les proies favorites de ce carnassier opportuniste. En bon pêcheur, vous n'avez qu'à prospecter ces lieux et y lancer votre ligne, équipée de préférence d'un appât qui produit des vibrations semblables à celles d'un petit poisson.

Pêcher le brochet au leurre : comprendre ses habitudes

Connaître les habitudes du brochet est essentiel afin de les capturer. Ce poisson est plutôt solitaire, même s'il tolère la présence d’autres individus de son espèce dans sa zone de chasse. Le brochet est toujours en quête d’eaux calmes, sa morphologie l’y oblige. Ce carnassier mange un peu de tout : grenouille, poisson blanc, écrevisse ou encore de poisson mort.

Le brochet, qu’on appelle aussi le carnassier-roi de l’eau douce, est le plus recherché et pêché dans les eaux continentales françaises. Morphologiquement ce poisson est facilement reconnaissable, il a une tête en forme de bec de canard, avec une robe unique. Le brochet peut atteindre 1,40 m pour un poids allant jusqu’à 20 kg ; ceci explique peut-être le fait qu’il soit très recherché par les pêcheurs qui restent au bord de l’eau !

Ces informations sont cruciales pour le choix des leurres, du matériel adéquat et de l'endroit où lancer sa ligne. Si vous voulez, par exemple, capturer un brochet de taille respectable dans les hauts-fonds, vous saurez facilement quel leurre fonctionne le mieux dans ces eaux. De manière générale, vous avez le choix entre les leurres durs et les leurres souples. Le mieux est d’adapter votre leurre en fonction de la profondeur, de la visibilité dans l'eau et de la taille du brochet ciblé.

Quel leurre employer ?

La règle qui dit que le brochet s'attrape seulement avec un leurre dur est désuète. Cela ne signifie pas que les leurres durs n'attirent pas ce carnassier, loin de là. Ces appâts sont même ceux qui offrent le plus de touches. Les leurres durs de type big bait ou swimbait, accrochés à une tresse 30/100, imitent à la perfection la nage des petits poissons en quête de nourriture dans les fonds vaseux riches en planctons. Ces amorces ont aussi l'avantage d'être faciles à libérer en cas d'accrochage avec du lichen, des algues ou du bois noyé.

Les leurres souples affichent également un rendement respectable dans la pêche au brochet. Les modèles de type shad ou grub et leur nage caractéristique attirent facilement l'attention de ce carnassier, qui n'hésite pas à monter en surface pour les attraper. Les touches seront encore plus nombreuses si vous optez pour des leurres souples aux couleurs vives.

Comment animer le leurre pour attirer le brochet ?

Le meilleur leurre du monde ressemblera à une pierre ou à un autre objet aquatique inanimé si vous n'en maîtrisez pas l'animation. Si vous utilisez le crankbait, contentez-vous de le lancer à une distance assez éloignée de votre spot, puis attendez que la bavette touche le fond. Activez ensuite la manivelle pour reproduire la nage d'un poisson blessé au crank.

L'animation est différente avec un leurre dur flottant, lequel a besoin d'être secoué un peu en tirant directement la canne. Le mouvement doit néanmoins rester fluide et pas trop brusque, pour ne pas éveiller les soupçons du brochet. Ce carnassier se rappelle assez facilement des leurres utilisés par les pêcheurs sur son territoire. Aussi, pensez à varier les animations, mais aussi les leurres et le point de lancée.

A quel moment pêcher le brochet ?

Le choix du calendrier a aussi son importance dans la pêche au brochet avec un leurre. En été et au printemps, ce poisson fainéant aime flâner près de la surface, en dessous des nénuphars et autres végétaux où se cachent batraciens et poissons-fourrages. En hiver, le brochet nage plutôt en profondeur, loin des températures glaciales en surface. Les leurres durs lestés avec du plomb ont ainsi plus d'effets pendant cette période.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.