Pour beaucoup, pêche au leurre rime uniquement avec carnassiers. D'autres proies tout aussi puissantes et intéressantes peuvent pourtant s'attraper avec des leurres bien adaptés. La tanche en fait partie. Cette espèce est l'un de ces fameux « poissons oubliés » du leurre, qui mérite une plus grande attention de la part des passionnés de pêche.

 

Pêcher la tanche au leurre : un choix intéressant ?

 

La tanche se pêche traditionnellement au flotteur, au coup ou à l'anglaise. La pêche à la bolognaise permet aussi de capturer de beaux spécimens de cette espèce voisine de la carpe. Ces techniques reposent toutes sur l'utilisation d'appâts dont la tanche raffole. Les larves, les asticots et les vers forment l'essentiel de sa nourriture. Ce cyprinidé s'intéresse aussi aux appâts typiques des poissons blancs, comme le pain, la pâte, les algues et le maïs. De belles prises ont souvent été réalisées avec ces pièges, d'où le peu d'intérêt des pêcheurs pour les leurres.

 

Les marques comme Sakura, Carpe Spirit, Berkley et Autain ont développé récemment des leurres souples qui ressemblent de près aux proies favorites des cyprinidés. Pêcher la tanche au leurre est ainsi une technique de plus en plus en vogue. Le principe est simple : vous devez utiliser un leurre souple de 5 cm au maximum, puis l'assortir à une plombée très légère, entre 0,5 et 2 g. Des leurres souples du type Shad produisent le plus de touches et de prises. Vous pouvez notamment choisir entre le One up Shad de 2 à 3 pouces de Sawamura, le Burbring Shaker 3 pouces de Reins ou le Polaris de Crazy fish, qui existe en différentes tailles.

 

Quelle technique pour pêcher la tanche au leurre ?

 

La pêche de la tanche au leurre demande une animation lente et relativement discrète. La technique du drop-shot est donc la mieux adaptée pour éviter une journée de pêche sans prise. Cette méthode vise principalement le black-bass, mais offre des résultats plus qu'intéressants avec la tanche et les autres cyprinidés. Pour bien l'exécuter, vous avez besoin d'un ou deux petits leurres souples, d'un plomb très léger et d'un hameçon spécial « drop-shot ». Après montage, lancez votre ligne non loin de la berge et attendez que le plomb touche le fond. Procédez ensuite à une animation verticale, en tressautant légèrement votre leurre. Faites une pause après quelques secondes de mouvements. L'idéal serait de générer une petite buée de sédiments autour du leurre pour mieux attirer l'attention de la tanche.

 

Remonter une tanche lors d'une pêche au leurre

 

Une autre option consiste à animer le leurre sur un plan horizontal. Après le lancer, ramenez la ligne vers le poste et entrecoupez le mouvement de quelques pauses bien senties. Si vous décelez une fouille, lancez votre leurre juste à côté de la trajectoire estimée de votre cible. Attendez que la tanche passe à proximité de la ligne pour animer votre leurre. La tanche, bien que vorace et optimiste, se montre souvent patiente et méfiante, surtout dans les zones à forte pression de pêche. Aussi, ne vous précipitez pas si elle ne s'approche pas du leurre après l'avoir vu.

 

Ce cyprinidé attend généralement quelques secondes avant de foncer sur le leurre et l'avaler. Vous pouvez le ferrer seulement lorsque vous sentez qu'il a bien avalé l’hameçon spécial drop-shot, sinon vous risquez de le perdre ou de le harponner. Une tanche de bonne taille met toutes ses forces pour s'échapper de votre ligne en cas de touche. Vous devez diriger le combat : laissez filer légèrement la ligne, puis ramenez-la dès que vous ressentez la fatigue de votre proie. Gardez toujours votre épuisette à portée de main au cas où la tanche abandonnerait le combat.

 

Où et quand pêcher la tanche ?

 

La tanche est un cyprinidé relativement discret, passif, voire fainéant. Elle s'active rarement en journée, surtout pendant les périodes de forte chaleur. Cette proie se promène dans les fonds vaseux et riches en végétations en matinée et fouille près du rivage en soirée, à l'approche du coucher du soleil. Les touches et les prises sont nombreuses à ces périodes de la journée. Pour attirer la tanche, n'hésitez pas à accrocher sur votre ligne leur nourriture favorite : le ver de terre. Vous pouvez aussi combiner les leurres avec une amorce à base de pain d'épice, de gluten de maïs et de chapelure blonde. Certains pêcheurs enduisent même leurs appâts d'un peu de goudron de Norvège pour réveiller les sens de ce poisson.

 

 

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.