Aller à la pêche c’est aussi partir se détendre et s’amuser ! Le plaisir est décuplé si l’on attrape un poisson de bonne taille ou d’une espèce dont la chair constitue un met succulent pour les grillades d’été. La mandoule est justement de cette catégorie. Ce poisson marin s’attrape très bien avec un leurre.

Pêcher la mandoule : une activité passionnante

La mandoule n’a pas la chair noble du thon, ni le goût exquis du rouget. Ce poisson marin trop mésestimé constitue pourtant un excellent accompagnement pour vos grillades et barbecues en été. Cette espèce vit principalement le long des côtes, à des profondeurs qui dépassent allègrement les 15 mètres. Elle se démarque par sa couleur éclatante, allant de l’or au bleu-vert, et son flan marqué d’un gros point noir, non loin de la tête. Poisson grégaire, la mandoule se nourrit de petits poissons et de toutes les proies dont se nourrissent les sparidés. Elle est de ce fait facile à leurrer, du moment que vous lui présentez une jolie imitation bien animée.

La sélection des leurres

La mandoule (ou mendole) est un poisson macrophage, parfois même omnivore. Sa nourriture favorite est constituée de mollusques, de plancton, de petits crustacés et d’algues. La meilleure façon de leurrer ce poisson consiste de fait à lui présenter un appât dont la forme ou la couleur lui rappelle ses proies préférées. La mendole passe le plus clair de son temps près des roches du fond de mer. Autrement dit, vous aurez besoin d’un leurre de profondeur et d’un montage adapté pour le chercher dans ces conditions.

Ainsi, les appâts de type deep diver Crankbait et Crank minow conviennent parfaitement à la pêche de la mandoule. Privilégiez les leurres de petite taille – moins de 5 cm – pour réveille l’instinct de prédateur de cette espèce. Vous avez un large choix en matière de leurre de profondeur, entre les modèles à flancs applatis, comme le Shad rap ou les modèles plutôt ronds, comme le Fat Rap. En plus de leur nage précise, ces leurres de profondeur produisent des vibrations facilement perceptibles en cas de touche. C’est une qualité essentielle si vous voulez capturer le plus de mendole depuis le rivage, sur une zone de profondeur moyenne.

La famille des longbill minnow, lipless crankbait et big bait coulant peuvent aussi produire des touches intéressantes. Ces poissons-nageurs en suspension entre deux eaux paraissent comme des cibles faciles aux yeux des mendoles. Leur placement dans l’eau convient aussi très bien à la méthode de chasse de ce poisson. En effet, la mendole engame ses proies en direction de la surface. Ainsi, lorsque vous pêcher ce poisson, vous ne verrez aucune tension sur votre ligne. C’est plutôt l’inverse qui se produit : le bouchon flotte à plat.

Les leurres souples comme lestwists, grubs, worms, shads et finesse shads constituent aussi une excellente alternative si la météo est bonne. Vous serez plus en mesure d’observer la réaction des mendoles à ces appâts et de changer votre approche si besoin

Les techniques à adopter

La mendole se pêche surtout depuis le bord, près des falaises qui surplombent un fond rocheux ou recouverts de galets. Cela signifie que la pêche à la mendole convient particulièrement aux verticaliers. Vous pouvez néanmoins faire un lancer-ramener sur un plan diagonal, une technique qui permet de mieux animer le leurre peu importe les conditions. La mandoule étant un poisson vorace, vous n’aurez pas beaucoup de mal à attirer son regard. Dans une eau calme et claire, une animation lente et entrecoupée de quelques pauses suffit. Dans une eau tumultueuse, accélérez un peu le mouvement. Un leurre qui s’anime au rythme du courant sera plus facilement visible par ce poisson. A noter que la pêche de la mandoule peut aussi se faire depuis un bateau.

Le matériel pour pêcher la mandoule

Si vous pêchez depuis le bord, une canne surfcasting de plus de 3 mètres est nécessaire. Vous atteindrez plus facilement les fonds rocheux depuis votre poste. Un modèle résistant de 15 à 30 g, en fibre de verre, vous garantit une meilleure prise en mains. Un moulinet de taille intermédiaire suffit amplement à freiner les ardeurs de ce poisson. Pour la ligne, optez pour un fluorocarbone en 20-30/100, combiné à un hameçon simple.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.