3 Min. de lecture

Pendant l’achat de leur appât artificiel, le large choix de leurre sur le marché rend la tâche compliqué aux professionnels, voir même pénible pour les débutants de la pêche. Donc, si vous êtes à la recherche de l’appât idéal pour optimiser vos résultats. Voici un large choix de leurre dur à sélectionner en fonction de votre poisson cible, de votre type spot ou encore des conditions de pêche.

Le jerkbait

Les leurres durs sont connus pour leur résistance, leur durée de vie optimum et leur esthétique irréprochable imitant parfaitement le corps des véritables poissons fourrages. Le jerkbait, par exemple, est un leurre dur imitant la forme d’un poisson nageur à bavette. Cette dernière peut être longue appelée long bill minnow, moyenne ou medium diver, ou courte, c'est-à-dire short bill. Sa densité peut également varier : flottante, coulante ou suspending. Ce type d’amorce est surtout utilisé pour la pêche bar leurre dur.

L’animation d’un jerkbait se base par une récupération linéaire avec quelques phases de ralentissement. Pendant cette animation, on peut réaliser quelques accélérations, et de petites pauses au passage pour optimiser les résultats.

Le crankbait, appelé aussi crank

Ce leurre dur est conseillé pour capturer les sandres, brochets, perches et black-bass. Il s’agit d’un appât plongeant à bavette. Grâce à cette caractéristique, l’amorce peut atteindre des profondeurs importantes, là où les leurres ordinaires n’arrivent pas à accéder.
Pour son animation, que vous vous exercez en bateau ou au bord, un lancer-ramener suffit. Laissez le crankbait atteindre les profondeurs, frotter le fond avec sa bavette, pour mimer les gestes d’un petit poisson qui se nourrit au fond de l’eau, ensuite ramenez. Une récupération régulière, en linaire marquée par quelques pauses est conseillée.

Le stickbait

Contrairement au crankbait, le stickbait ne dispose pas de bavette. Il est idéal pour la pêche bar au leurre. Il convient également pour cibler les brochets, les perches, les black-bass dans les eaux douces.

Le pencil est un exemple de stickbait qui se caractérise par son coté coulant sans bavette. Son animation se fait par une récupération linaire, marquée par une pause ou non. Ce type d’amorce convient pour capturer les bars, les loups, les liches, les bonites, les sérioles et les thons rouges.
Le leurre popper est un autre type de stickbait connu pour pêcher les brochets, les black-bass, les perches ainsi que les gros poissons blancs notamment le chevesne.

Ce qui le différencie de la plupart des stickbaits est sa bouche concave, tournée vers l’intérieur. Cette caractéristique lui favorise une importante gerbe d’eau pendant les animations de tirée courte à longue. Cette catégorie d’amorce est recommandée pendant la saison chaude, dans les courants d’eau et dans les eaux douces. Il existe également des leurres popper dur pour la pêche en mer, ils sont efficaces durant toute l’année pour la pêche bar leurre dur. Ils conviennent également pour attraper les sérioles, les liches et les pélamides.

Le swimbait

Le swimbait est utilisé des professionnels pour capturer les brochets, les perches et les black-bass, mais il peut également rapporter d’autres carnassiers. Comme son nom l’indique, le swimbait est un leurre qui nage seul, donc il n’a pas besoin d’une animation spécifique. Une récupération linéaire et régulière au moulinet est efficace pour attirer l’attention du prédateur.

Sur le marché, vous aurez le choix entre les swimbait flottants, coulants ou encore les suspending. Le principal avantage de ce leurre est qu’il donne de très bon résultat aussi bien pendant la pêche en mer que dans les eaux douces.

Les lipless ou les leurres vibrations

Les lipless sont des amorces que vous devez impérativement avoir dans votre boîte à leurre. Il s’agit d’un leurre dur propice pour attraper les sandres, les silures et les brochets dans les spots de plus de 4 mètres de profondeur. C’est également un appât très intéressant pour la pêche bar leurre dur.

Sinon, l’animation des lipless varie d’une technique de pêche à un autre. Pour les activités au bord, le long de la berge, un ramené en verticale est conseillé. Pour la pêche en bateau, une animation sur une cassure de fond est recommandée. Sinon, un ramené sur un plan diagonal marqué par une récupération régulière au moulinet donne également de bon résultat.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.