Très appréciée aussi bien par les amateurs que les professionnels, la pêche des carnassiers aux leurres est une méthode qui a fait ses preuves depuis des années. Elle est plébiscitée non seulement grâce à ses techniques divertissantes, mais surtout grâce aux nombres de poissons prédateurs qu’on peut remonter avec ses outils. Aussi, la pêche au leurre permet de recouvrir rapidement une grande surface.

Il existe aussi bien des leurres de pêche en mer qu’en eau douce, vous pouvez même trouver des leurres qui conviennent à tous les deux. À côté de tous ses avantages, les pêcheurs se perdent parfois dans le choix de ses équipements. En effet, il existe autant de diversité de leurre sur le marché que la tâche devient compliquée même pour les professionnels.

Avoir une collection de leurres

Le mieux est de vous fournir plusieurs types de leurres afin de pouvoir le changer en fonction du type de spot, des conditions de pêche ou encore de l’éclairage de l’eau. Le choix de la couleur est par exemple important pour optimiser ses résultats de pêche. Il faut choisir les appâts de couleur voyante comme les fluos ou les fuchsias dans les eaux à faible éclairage et dans les eaux profondes afin d’attirer plus rapidement les poissons prédateurs.

Par contre, dans les eaux claires, les leurres de couleur naturelle et discrète conviennent le plus. Ils donnent également de bons résultats dans les eaux favorablement illuminées. Optez donc pour les amorces de couleur naturelle pendant vos parties de pêche aux horaires du déjeuner ou encore pendant les après-midi bien ensoleillés.

Ce qu’il faut savoir sur les leurres et leur animation

Les leurres sont des appâts artificiels utilisés par les pêcheurs pour attirer les carnassiers. Ils tirent son efficacité de son esthétique irréprochable, qui imite parfaitement le corps d’un poisson, d’un vers ou d’un autre crustacé. La couleur, la forme, la longueur, tout a été étudié avec minutie pour tromper même les poissons les plus méfiants.

Le carnassier attaque le leurre d’abord puisqu’il pense qu’il s’agit d’un poisson-fourrage dont il peut se nourrir. Dans ce premier cas, il faudra jouer le jeu, lancer l’appât dans l’eau, attendre qu’il atteigne les profondeurs, l’y faire rester quelques secondes pour donner l’impression d’un poisson qui se nourrit dans l’eau, laissant quelques nuages de poussière, puis le remonter. Dans le second cas, le carnassier n’a pas forcément faim, il attaque seulement pour défendre son territoire et pour chasser l’intrus qui y rôde. Pour ce faire, quelques nages aller-retour ou lancer-ramener suffisent.

Les leurres de surface

Sur le marché, vous trouverez une diversité de leurre de pêche en mer et en eaux douces. Si vous tombez sur les leurres de surface, sachez que ce type d’appât est idéal pour pêcher dans les eaux peu profondes, à environ 1 ou 2 m. Ils conviennent également dans les spots où poussent de nombreuses végétations.

Les leurres de surface les plus appréciés des pêcheurs sont les stickbaits appelés également les leurres bâtons, les poppers ou leurres à face concave, les crawlers avec sa bavette perpendiculaire ainsi que les poissons à hélices. Ce type de leurre est propice pour capturer les brochets et les black-bass. Pour plus de détail sur les leurres de surface, nous vous proposons de voir l’article : « Comment choisir son leurre de surface ».

Les leurres souples

L’avantage des leurres souples de pêche en mer ou en eau douce réside dans son côté polyvalent. Une seule amorce peut être utilisée dans différents types de spots, il suffit de diversifier la technique de montage ainsi que la plombée utilisée. Son deuxième avantage est sa facilité d’animation. Grâce à sa matière souple, l’appât crée naturellement des ondulations pendant la nage, sans agitation conséquente, ce qui attire facilement l’attention des poissons. Même les prédateurs les plus méfiants se trompent facilement avec ce type d’appât.

Les leurres souples sont connus pour capturer les sandres et les black-bass. Néanmoins, ils conviennent pour pêcher tous types de carnassiers. Sur le marché, vous trouverez une diversité de forme, de couleur et de taille. Les plus connus sont : la virgule, le shad, le worm, l’octopus ou encore le tube.

Pour des informations supplémentaires sur ce type de leurre, lisez notre article : « Comment choisir son leurre souple ».

Les leurres durs

Si vos principales cibles sont les gros carnassiers, les leurres durs sont ce qu’il vous faut. Imitant les formes des petits poissons, ils trompent les poissons prédateurs grâce à leur esthétique et leur forme. Les leurres durs sont réputés pour leur grande stabilité et leur bonne tenue dans les courants. Ils sont également plébiscités des professionnels grâce à leur durée de vie optimum.

Si vous êtes à la recherche d’un leurre dure pour cette saison de pêche, vous pourrez vous acheter des leurres jerkbait si vos cibles sont la truite, le brochet ou encore la perche. Il y a également les leurres crankbait, propices pour capturer les sandres, perches et black-bass. Les lipless sont, quant à eux, destinés à pêcher dans les eaux profondes. D’autre leurre dur comme les longs bills minnows, qui se distinguent par ses longues bavettes, pourront également vous surprendre en remontant les plus grands carnassiers.

Plus de détails sur les leurres durs sont donnés dans notre article « Comment choisir son leurre dur ». Lisez-le avant de vous lancer à vos cannes !


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.