Le popping est une animation typique du popper, un leurre de surface destiné principalement à la pêche de la perche et du brochet. Cette technique se veut simple et accessible à tous, même aux débutants.

 

Pourquoi opter pour le popping ?

 

La technique du popping présente de nombreux avantages, à commencer par sa facilité d'emploi. Un pêcheur qui découvre les leurres de surface peut l'employer, tout comme le pêcheur sportif en quête de sensations fortes. Cette technique d'animation se prête à un type de leurre de surface en particulier : le popper. Il s'agit en réalité d'un poisson-nageur fabriqué en résine, dont la tête creuse émet un bruit reconnaissable par mille – le fameux pop – lorsqu'il se déplace vigoureusement dans l'eau. Le popping est une technique d'animation plutôt polyvalente, adaptée aussi bien à la pêche en mer qu'à la pêche en eau douce. Par contre, cette méthode offre des résultats mitigés dans les eaux à faible profondeur et les petits ruisseaux, où son bruit sera facilement masqué par l'animation environnante.

 

Comment animer un leurre en Popping ?

 

La première étape de la technique d'animation en Popping consiste à monter le leurre de surface à l'extrémité de votre ligne. La tête du popper doit être orientée vers le haut, sinon le mouvement sera des plus banal. Après le montage, lancez votre ligne à une distance de 15 à 20 m, voire plus. Attendez jusqu'à 5 ou 10 secondes pour voir s'il y a une touche. En l'absence de réaction des poissons après le lancer, faites des tirées sèches irrégulières.

 

Sous l'effet de ces à-coups, la tête creuse du popper se remplira d'eau, ce phénomène entraînant l'expulsion des bulles d'air contenues dans cette cavité. Le popper produit alors le bruit qui le différencie des autres leurres de surface. Faites une pause de 5 à 10 secondes après chaque série de tirées sèches. Si vous n'avez aucune réaction au bout de plusieurs tirées sèches, variez le rythme de vos mouvements ou l'espacement des pauses. Le scion doit être au plus près possible de la surface de l'eau pour produire un mouvement aussi linéaire que possible.

 

En l'absence de touches après plusieurs tentatives, changez de poste. En temps normal, l'agitation provoquée par le popping et son bruit typique devraient attirer fortement l'attention des carnassiers comme la perche et le brochet. S'il n'y a aucune réaction au popping, cela signifie peut-être que vous êtes sur un poste de pêche dégarni ou peuplé de carnassiers trop habitués à ce piège.

 

Quel matériel pour faire du popping ?

 

Un leurre de surface de type Popper est indispensable pour réaliser cette animation. Si vous essayez la même technique sur une imitation non adaptée, le bruit provoqué par les tirées sèches ferait fuir les poissons au lieu de les rameuter sur votre ligne. Optez pour les modèles de popper léger, idéalement dotés de deux hameçons, au niveau du ventre et sur la queue. L'un de ces hameçons doit être équipé d'un triple voleur. Un leurre aux couleurs flashy et contenant des billes garantit aussi de meilleures sensations en popping.

 

En plus du leurre, adoptez une canne à pêche légère, mais robuste. Un modèle spinning en fibre de verre, avec un corps souple, mais résistant, s'avère particulièrement maniable pour cette technique. Une canne courte, entre 2,10 et 2,40 m suffit amplement à réaliser cette animation. Vous n'avez pas besoin d'un bas de ligne pour faire du popping. Le leurre est monté directement sur le corps de ligne, lequel peut être en nylon, en tresse ou en fluorocarbone. La tresse a jusqu'à maintenant la préférence des pêcheurs sportifs et professionnels, en raison de sa très grande résistance et son excellent comportement en surface.

 

Quand utiliser l'animation en popping ?

 

La technique du popping s'emploie principalement en été et au printemps. La perche, le brochet et le black-bass commencent à remonter en surface en ces périodes. Après une longue période passée au fond, ces carnassiers se monteront très réactifs vis-à-vis du bruit et des mouvements d'eau provoqués par le popper. Cette animation peut être effectuée depuis le bord ou en bateau, sur un plan d'eau offrant une bonne visibilité.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.