Les leurres de surface s'animent de différentes manières, en fonction du poisson ciblé et des conditions de pêche. Le Diving figure parmi les animations propres à cette catégorie de leurres.

 

Principe du Diving

 

Le Diving tire ses racines du mot anglais qui signifie « plongée » ou « plongeon ». Cette technique consiste de fait à faire plonger la tête du leurre de surface dans l'eau, pendant quelques fractions de seconde seulement. Puis, par un relâché rapide et immédiat, le pêcheur ramène le poisson-nageur en entier vers la surface. Cette nage demande de fait une bonne rapidité d'exécution, mais aussi une canne à pêche adaptée aux maniements brusques. Contrairement aux autres animations de leurre de surface, le Diving n'est utilisé que pendant un court moment sur une partie de pêche. Cette animation sert principalement d'amorce ou de catalyseur d'attaque, lorsque le pêcheur aperçoit une cible qui s'approche du leurre.

 

Animer un leurre avec le Diving

 

L'exécution du Diving paraît simple à première vue. Elle exige en réalité une grande force physique ainsi qu'une précision dans les gestes et le maniement de la canne à pêche. Cette technique se déroule en deux étapes distinctes. La première consiste à placer un brusque coup de scion de haut en bas pour tendre le fil au dessous de la surface et aspirer en conséquence la tête du leurre en profondeur. Puis, immédiatement, relâchez la pression et revenez à la position de départ.

 

Cette animation n'intervient pas après un lancer. Elle est utilisée en complément d'une autre animation, comme le Walking the dog ou le Long slide. Ces deux méthodes appellent alors les carnassiers vers le leurre, mais ces derniers hésitent à attaquer. Le Diving fait alors office de déclencheur d'attaque. Un leurre de surface, notamment le stickbait, animé avec cette technique ressemble à un petit poisson qui plonge sa tête dans l'eau pour se nourrir de petits insectes et de débris de végétaux coincés juste au dessous de la surface. Là réside toute la complexité de cette technique. Vous devez être capable d'exécuter un mouvement de plongeon rapide avec le leurre, sans pour autant faire du bruit ni troubler l'eau environnante. Une erreur de manipulation ferait fuir les carnassiers au lieu de déclencher une attaque.

 

Le matériel pour faire un bon Diving

 

La rapidité des mouvements de cette technique requiert une canne à pêche souple et légère. Une canne spinning classique, d'une longueur inférieure à 2,40 m, répond aux exigences de cette méthode. Combinez la canne avec un moulinet léger et doté d'une contenance de fil moyenne et d'une récupération élevée. Un fil en fluorocarbone, plus solide et sensible aux moindres gestes, cadre aussi avec cette animation. Privilégiez les fluoro en 20 ou 30 centièmes pour bénéficier d'un semblant de souplesse pendant l'animation. Néanmoins, gardez à l'esprit que le Diving complète seulement une autre technique, comme le Walking the dog. Le choix du matériel doit ainsi se faire en fonction de l'animation principale pour optimiser vos performances pendant votre partie de pêche. Pour les leurres, cette technique s'accorde aussi bien aux stickbaits qu'aux jerks, aux worms et aux virgules. Même le popper peut être animé correctement avec cette méthode.

 

 

Animation Diving : les erreurs à ne pas faire

 

Si vous n'enregistrez aucune touche après une séquence de Long Slide ou de Walking the dog, essayez de faire quelques coups en Diving. La perche, le brochet et la sandre déclenchent parfois une attaque après ce changement d'animation. Attention toutefois à ne pas abuser de cette technique. Les poissons ont cette étonnante capacité à discerner les mouvements d'un vrai poisson en chasse de ceux d'une imitation mal exécutée. Sachant que les plongeons répétitifs n'entrent pas dans l'habitude des poissons blancs en surface, les carnassiers se montreront plus méfiants si vous répétez plusieurs séquences de Diving pendant un court laps de temps, sur un même poste. Veillez aussi, lors de l'exécution, à ne pas déplacer le leurre sur une longue distance. Le Diving est par essence une animation qui fait faire du surplace, ou presque, au leurre. Une agitation trop prononcée effraierait vos cibles, même les moins vigilantes, surtout si elles poursuivent votre leurre depuis un bout de temps.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.